Depuis le temps que je vois passer les infos sur un de nos plus grands demi-marathons québécois, celui de Sherbrooke, un événement compétitif avec toujours beaucoup de gros noms, je me suis enfin décidée à y prendre part ce dimanche. Je suis même déjà inscrite!

Demi-Marathon de Sherbrooke 2017

Pourquoi tant d’hésitations? Parce qu’il y fait toujours trop chaud! Et cette année ne fera pas exception. Nous avons même reçu un avis de l’organisation. (On parle ici de chaleur pour de la course (vitesse…) sur route, sur asphalte quoi…)

Alors quelle est la différence cette fois? Je casse mon moule mental. Je vais courir Sherbrooke avec ses quasi 4000 participants dans l’unique but de donner le meilleur de moi dans un contexte de course estivale. Sur un parcours que je ne connais pas, côteux me dit-on, et à 26 degrés ressentis annoncés. Et puis?

Et puis… il faut juste que je change de poste dans ma tête. Ceux qui me suivent depuis un bout savent que ma plus grande motivation pour l’instant est de repousser mes limites de temps sur une distance donnée. Un PB quoi…

Aussi bien dire qu’entre juin et septembre, je dois chercher d’autres types de défis. En course en sentiers, ça va de soi de changer de mode mental, mais sur route en été? Ça demande un leitmotiv différent. J’y travaille.

C’est pour ça que dimanche, je vais sortir de mes sentiers battus et courir pour donner le meilleur de moi… point. Et pour le classement aussi un peu. La chaleur, cet ennemi commun. Courir juste assez vite. Éviter la surchauffe. Consumer toutes nos réserves jusqu’au fil d’arrivée. Pas avant. Tout en gardant un oeil constant sur mes rivales les plus proches. Ça devrait donner du gros plaisir qui fait mal. :)

Je vais courir accotée jusqu’à la moelle.

Exit les secondes perdues ici et là à échanger quelques mots à des coureurs comme je l’ai fait au plat et frais 21k de Longueuil le mois dernier, ratant de pas tant le mythique (pour moi) 1h26 sur demi.

Cette fois, et même si le parcours est moins roulant, je serai imperturbable, du coup de départ à l’arrivée… même pas de sourire au photographe! Bon ok, sauf s’il me parle. Je ne serai pas sauvage, je serai guerrière. 

Je jouerai et négocierai avec la souffrance comme gage de mon 100%.

J’adore cette distance. C’est court un demi-marathon mais ce n’est la moitié de rien. Tout comme un marathon qui n’est pas la moitié d’un 80k. Et un 100k n’est pas 2 marathons et demi… Chaque distance se court pour elle-même. Avec des ressources bien (ou pas) distribuées.

Une chose est sûre: chaque distance fait mal quand on court accoté sur nos possibilités.

Dimanche, je ne regarderai pas ma montre. De toute façon, que vaut l’allure de course à 26 degrés?

Mais ma montre je l’aurai et elle sonnera chacun de mes kilomètres aux limites du jour.
Mes photos officielles de parcours seront probablement horribles de douleur.
Si vous y êtes, je ne vous verrai pas. Je ne vous entendrai pas.

Je m’en vais ce dimanche exprimer sur 21.0975 kilomètres tout l’entraînement que je fais. Et si jamais vous croisez mon regard, vous verrez jusqu’où je creuserai.

Bon long week-end de course à tous! 

P.-S. Avis aux intéressés: Je mijote le projet de revenir de Sherbrooke à vélo la journée même, après avoir avaler un morceau après la course. Le message est lancé!

17 réponses à Ça va faire mal

  1. Normlecoureuralaretraitequiserongelesongles dit :

    ‘ ‘Bon Chance » …. Retour en vélo ? pas certain que c’est une bonne idée.

  2. Sonia dit :

    J’aime !!!!!! Bon demi dimanche…
    puis pour le vélo, j’avais l’intention de faire l’aller retour Granby justement dimanche…. on pourrait toujours essayer de coordonner Granby-Chambly pour ton retour ! Fais moi savoir… je suis pas mal flexible… :)

    • Pascale dit :

      J’aime que t’aimes! Tu viens? :)

      Bonne idée. Reste la logistique. Je sais tellement pas encore à quelle vitesse il est réaliste de penser que je vais rouler, d’autant plus que je recommence! Mais tu serais ‘game’ de m’attendre pour un passage dans Granby après le dîner?

      • Sonia dit :

        très game…. et peu importe la vitesse, j’ai pas de problème ! serait même cool avoir de la compagnie pour mon retour et d’entendre ton récit en primeur… hihi
        je t’écris en MP

  3. chrvarin dit :

    ca (fu….. cédille de laptop de m….), c’est de la détermination !

    Go Gazelle Go !

    Les lions ne pourront que tirer la langue et rentrer chez eux la queue entre les pattes…

  4. M-Runner dit :

    On va se voir 2 fois cette année, une fois à Québec et dimanche à Sherbrooke!!! :-))

    Non sérieux on sera une petit gang pas loin pour toute la fin de semaine et j’ai un chum qui court le 10 à Sherbrooke et qui veut qu’on aille le voir… je vais enfin lui dire oui… :-)) Je pense que le 10 est juste après… je vais regarder ça mais je vais te voir c’est certain… auras tu des barres noir dessinées sous les yeux? ;-))

    • Pascale dit :

      Oulaï, tu viens de faire montrer mon stress d’un p’tit cran! C’est que je suis un peu timide moi. :) Mais là, pas le choix, si tu vois une grande toute échevelé d’effort avec des barres noires sous les yeux, ça devrait être moi. (Tu parles, j’annonce que je vais être déformée par la souffritude de l’effort… et ça adonne que tu y seras. Eh ben… je t’aurai averti. :D)

  5. Alexandre Allard dit :

    La souffritude de l’effort! J’adore l’expression. Mais sûrement que tout est déjà bien prévu et assimilé! Aussi, n’oublies pas qu’à la vitesse que tu courrir, le vent produit te rafraîchira!

    Dans tout les cas, bon affûtage et surtout bonne course à fond la caisse!

    • Pascale dit :

      Assimilé je dirais pas, je ne cours pas souvent à fond le caisson au chaud. On verra bien. Et vive le vent. ;)

      Merci beaucoup Alexandre! Et je viens justement de survoler la liste des partants (dans laquelle je ne figure pas encore, je ne sais pas pourquoi, j’ai pourtant bel et bien ma confirmation), et il y a pleeeeeeiiin de filles avec lesquelles je me suis déjà retrouvée sur le podium ou enfin, collée au classement. Ça va être cool! :)

  6. Alexandre Allard dit :

    Le demi de Sherbrooke n’est pas sur Sportstats? Et vrai que le printemps et début de l’été est so so (merci de nous les coureurs!) mais tu t’es quand même tapé récemment un 30 kil au chaud? Ça va te rapporter!

    Dans tous les cas, vrai que le calibre sera au rendez-vous, doncfais-toi plaisir !

    • Pascale dit :

      Oui oui il l’est, et la liste est sortie, c’est mon nom qui n’y est pas (encore) malgré paiement et inscription il y a une semaine. La dernière fois aux Vignobles, même système (Events), il n’avait pas mon inscription le matin, malgré mon numéro de confirmation. Gossage d’avant course que j’éviterais bien. :)

      Mais bon, pas grave tout ça. Cela dit oui, un 30k entre de 16-20 degrés ensoleillés. J’espère bien qu’il va payer! Je me souhaite des nuages quand même. Je suis déjà assez bronzée comme ça et on est juste au début de l’été. :)

      Encore merci pour tes encouragements!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Cocher pour recevoir les commentaires à venir via courriel ou s'abonner sans commenter.